Édition 2013

L’édition 2013, qui s’est déroulée les 28 et 29 juin, s’est penchée sur les mouvements et costumes et le corps et les contraintes : les mouvements se tissent ainsi à travers de multiples œuvres chorégraphiques dans l’espace public.

Les spectacles

Défilé

► Avec l’école Rivotte et le collectif Tricyclique Dol

Un travail chorégraphique réalisé dans le cadre d’un Contrat Local d’Éducation Artistique.
Défilé est un « carnaval » en mouvement, musique et costumes porté par 80 enfants d’école primaire, en association avec le Conservatoire à Rayonnement Régional de Besançon. À cette présentation furent associées deux créations de la compagnie Pernette, Le Désir en duo et La Colère, réalisée avec un groupe de quinze danseurs de l’école Rencontres Internationales de Danse Contemporaine de Paris.

Bodies in Urban Spaces

► Compagnie Willi Dorner (Autriche). (en co-accueil avec la Scène nationale de Besançon)

Un spectacle avec la ville pour décor et ses habitants pour personnages. Un essaim de sportifs et danseurs amateurs multicolores, formés en une semaine intensive de stage par le chorégraphe autrichien Willi Dorner, envahira Besançon et se fondra dans le décor. Ils arpentent la ville, bâtissent des pyramides humaines et urbaines, fusionnent avec l’environnement citadin pour que corps et ville ne fassent plus qu’un. Œuvres éphémères de corps anonymes enchevêtrés.

Smashed

► Compagnie Gandini juggling (Angleterre)

La compagnie londonienne rend hommage à la grande danseuse allemande Pina Bausch.
Neuf jongleurs virtuoses transposent le principe de la danse-théâtre de la chorégraphe en théâtre-jonglage et transcendent des scènes de la vie quotidienne en milieu urbain. Derrière le costume-cravate sombre ou la petite robe stricte… !
Stéphanie Barioz / Télérama

La Collection (La Colère, La Tristesse, Le Désir)

► Compagnie Pernette avec 16 danseurs de l’école RIDC (Institut de Rencontres Internationales de Danse Contemporaine, basé à Paris)

Une création en mouvements et en costumes pour l’espace public.
Ces courtes propositions chorégraphiques surgissent dans la ville pour y révéler la diversité des sentiments et la multiplicité des intentions qui s’y trament, parfois sans que l’on s’en aperçoive…

Le Grand Bal Dossavien

► Compagnie Julie Dossavi

Entourée de trois musiciens et trois danseuses, Julie Dossavi dans son personnage de Madame Loyale raconte des histoires, chante, montre des pas, parle au public et l’entraîne dans cette revue folle qui réunit un concert de musique afro-électro-latino-jazzy et des danses à apprendre et interpréter librement.

Avec des amateurs…

Entre nous

► Amateurs valides et en situation de handicap

Entre nous… quels sont les vêtements que j’aime porter, les étoffes ou les matières qui me sont agréables ou détestables au toucher, quel est mon icône ou mon personnage idéal : Marilyn Monroe, Jeanne d’Arc, Rintintin ou Spiderman ? À partir de cette simple introspection, il sera question de danser ce qui nous relie, ce qui nous éloigne aussi et de mettre en mouvement de manière ludique les silhouettes qui nous « hantent » et les étoffes qui nous ravissent… des mondes à partager, entre danseurs bien sûr et avec le public ensuite !


Aller à l’édition précédente :

Aller à l’édition suivante :